Astragale connecte la Cathédrale d'Aix en Provence

Astragale connect vaucluse

Lors des  journées du patrimoine 2016, la cathédrale d’Aix-en-Provence est devenue la première cathédrale de France connectée grâce à Astragale Connect, une société installée à Cheval Blanc et accompagnée par Vaucluse Développement. L’entreprise propose des contenus multimédias visionnables via une application gratuite. Cette information est transmise par des balises qui ont pour particularité de s’inscrire de façon discrète dans le monument car directement intégrées à la pierre. Avec la possibilité de concevoir un parcours sur mesure dans tout type de bâti, la société Astragale est à la recherche de nouveaux partenariats avec des structures désirant valoriser leur patrimoine de façon innovante.

 

La cathédrale Saint-Sauveur d’Aix-en-Provence devient connectée

Le week-end du 17-18 septembre 2016, lors des Journées du patrimoine, la cathédrale d’Aix-en-Provence est devenue la première cathédrale de France connectée. En effet, grâce à l’entreprise Astragale Connect, le touriste a pu visiter ce monument et accéder à son histoire, ses détails architecturaux et ses anecdotes à partir de son smartphone. Il n'a eu pour ça qu'à utiliser l’application gratuite « Aix Cathédrale Connect » téléchargeable à la fois sur les "stores", mais aussi directement au pied du monument sur une dalle de pierre connectée sur le lieu de la visite. Le visiteur a pu accéder à des contenus vidéo, audio, textes et explications scientifiques, enrichissant ainsi son expérience de la visite de la cathédrale.

Les atouts de cette solution ? Un atout esthétique tout d’abord. Astragale connect propose une solution de balise parfaitement intégrée dans le monument et quasi invisible car sous forme d’éléments en pierre qui respectent le dogme de la restauration. Ces balises diffusent des informations point par point dans le monument, accessibles via l’application gratuite.
Autre atout, cette solution ne nécessite pas de connexion internet via le mobile, donc ne consomme pas de data : l’information est directement fournie par le signal émis par la pierre connectée. Cette solution est moderne, plus respectueuse du monument et prend moins de place que les solutions traditionnelles tels que les plaquettes imprimées sur verre, plastique, bois… qui sont facilement dégradées, polluant ainsi la vision du monument.

« Le projet de connecter cette cathédrale a débuté voilà déjà un an. L'élaboration d’un cahier des charges a été possible grâce à de nombreux échanges. Plusieurs tests ont permis une amélioration de l’application jusqu’au fonctionnement final de nos pierres connectées. Le fait que la solution d’Astragale Connect soit presque invisible et si respectueuse du monument a été déterminant pour notre collaboration. La cathédrale d’Aix devient ainsi une vitrine idéale pour montrer une expérimentation en conditions réelles à d’autres personnes intéressées par notre solution.» explique Stéphan Infantino.

Astragale : de la restauration de monument à sa visite interactive

Historiquement, Astragale est une entreprise qui a commencée son activité il y presque 20 ans, d’abord dans les Bouches-du-Rhône et en 2005 en Vaucluse, spécialisée dans la restauration de monuments historiques et plus généralement du patrimoine ancien (taille de pierre, enduits et badigeons à la chaux).
Son gérant, Stéphan Infantino, voulant améliorer la visite des monuments qu’il contribuait à restaurer, décida de proposer une solution de contenus enrichis tels que des renseignements architecturaux ou artistiques, toute l'information scientifique sur la construction, la restauration, l’entretien du monument en question… Cette information multi-langues s'adresse à tous les publics, enfants, malvoyants, étrangers, personnes à mobilité réduite.

Avec ses balises intégrées à l’architecture, Stéphan Infantino réussit à proposer une solution innovante, respectueuse du lieu et s’adaptant à toute sorte de structures : l’histoire du lavoir communal, l’église des siècles passés, la fontaine au centre du village, la cathédrale et son cloître… Tous ces lieux patrimoniaux et culturels si souvent admirés mais incompris livrent leurs détails grâce à Astragale Connect. Le numérique dans le patrimoine et dans les mobiles offre ainsi de nouvelles façons de comprendre et d'interagir avec le passé.

L’application permet de préparer, accompagner et prolonger l'expérience des visiteurs connectés. Mais également de se repérer rapidement dans une exposition, de suivre des parcours thématiques, de témoigner sur les réseaux sociaux, mais aussi grâce à la géolocalisation, de constituer un groupe de visite avec des amis. Des audio guides téléchargeables sous formes d'applications, les parcours thématiques proposés, permettent ainsi d'avoir accès à des contenus de médiation avant la visite, pendant et après.

Après la cathédrale d’Aix-en-Provence, Stéphan Infantino cherche à nouer de nouveaux partenariats avec des collectivités, des offices de tourisme, des villes et villages qui désireraient eux aussi valoriser leur patrimoine par cette solution moderne personnalisable, et toujours en respectant le monument classé ou non.

Le mot de Stéphan Infantino

Stéphan Infantino présente sa démarche ainsi :
« Toutes ces années passées au chevet de tous ces monuments avaient nourri en moi un souhait, la volonté de faire partager aux nouvelles générations le plaisir que j’éprouvais à restaurer ces monuments, au contact et en collaborations avec des architectes passionnés et des compagnons éprouvés qui m’abreuvaient de leurs recherches et études du monument en question. Je comprenais le monument, son histoire et celles des bâtisseurs, je pouvais donc réaliser un travail qui correspondait aux attentes.
Une fois le chantier terminé, toutes ces découvertes restaient dans un coin de ma tête et sur mes photos, mais malheureusement rien ou presque sur le monument. Il fallait trouver le moyen de partager ces connaissances de manière discrète, complète, scientifique et gratuite pour ces jeunes générations.
La Règle : Respecter les lieux, donc pas d’affiches, pas de plans, pas de traductions, car trop souvent incomplets, et souvent dégradant visuellement le monument.
Une rencontre a fini de me convaincre que j’étais sur la bonne route.
Le projet de connecter cette cathédrale a débuté voilà déjà un an. L'élaboration d’un cahier des charges contenant les exigences des prescripteurs, protecteurs, utilisateurs et conservateur a été possible grâce aux nombreux échanges que nous avons eus durant toute cette période.
De nombreux mois ont été nécessaires pour des démonstrations sur site et dans différents édifices, et à chaque fois un perfectionnement, une modification, un ajustage, une retaille, une gravure différente ont été proposé. Petit à petit l’évolution pointait et l’application grandissait.
Nous voilà prêts, nos pierres connectées fonctionnent, les premiers émois apparaissent.
La joie et l’étonnement de certains visiteurs se lisent sur leurs visages.
La qualification reconnue de notre savoir-faire métier, exercé dans le respect de la conservation du monument dans tous ses points, nous a porté.
Le fait que la solution d’Astragale Connect soit presque invisible et si respectueuse du monument a été déterminant pour notre collaboration. La cathédrale d’Aix devient ainsi une vitrine idéale pour montrer une expérimentation en conditions réelles à d’autres personnes intéressées par notre solution ».

ARTICLES CONNEXES :

Tricel, fournisseur mondial de systèmes de traitement des eaux usées, s'implante en Vaucluse

HumanRoads : GPS de l'orientation scolaire et de l'évolution professionnelle

Seephar s'implante au technopôle Pégase à Avignon

Kubota poursuit son développement à Cavaillon

Shanty Biscuits s'implante à Pertuis

Local en Bocal s'installe au M.I.N. d'Avignon

PremProject, le réseau d'entrepreneurs voit le jour dans le Vaucluse

Nacatur, spécialiste des équipements de protection individuelle, s’implante en France

LOKKI : la start up food qui fait des bulles

HIPPOCAMPE-MARÉE poursuit son développement à Carpentras