La PEEV : Plateforme d'Eco-Extraction du Végétal

PEEV cite du vegetal

Vendredi 23 septembre 2016, la Plateforme d’Eco-Extraction de Valréas (PEEV) a inauguré ses locaux et ses machines au sein de la Cité du végétal, pépinière d’entreprises portée par la Communauté de communes Enclave des papes - Pays de Grignan. La plateforme a été créée par l’association France éco-extraction, née à l’initiative de trois Pôles de compétitivité, Terralia (filière fruit et légumes, céréales, vigne), PASS (parfums, arômes, senteurs et saveurs) et Trimatec (technologies propres et innovantes).

Véritable outil au service l’innovation et de la compétitivité des entreprises, cette plateforme permet d'extraire des huiles essentielles, des arômes, des molécules des végétaux sans utiliser de produits chimiques, en réduisant l’énergie utilisée, et en tendant vers le zéro déchet. Ces éléments sont utilisés entre autres pour leurs propriétés colorantes, leurs vertus pour la santé, dans des produits agroalimentaires, de bien-être, des cosmétiques, ou pour la santé des animaux. Ce laboratoire vise à transférer les découvertes scientifiques - issues par exemple de la recherche fondamentale dans le laboratoire Green de l’Université d’Avignon et de l’INRA qui se spécialise dans l’éco-extraction du végétal - vers l’industrie, pour laquelle peuvent être réalisés des essais pré-industriels. Si en laboratoire on raisonne en terme de millilitres, tout au plus de litre, du point de vue de l’extraction, la plateforme va pouvoir traiter des volumes plus importants et permettre aux entreprises un changement d’échelle en passant à un stade industriel. Cet outil permet de faire le lien entre les laboratoires et le monde de l’industrie.

La plateforme peut intervenir sous forme de prestations individuelles ou dans le cadre de projets collaboratifs en lien avec les pôles de compétitivité et/ou le monde universitaire. Elle fait actuellement partie d’un projet FUI, visant à développer de nouveaux ingrédients naturels en exploitant de manière innovante les réserves aromatiques naturelles des fruits. "Ça peut être une start-up qui développe un produit de niche, par exemple autour d’une protéine végétale pour le sport", résume Maria Marco, directrice de la plateforme. Ou bien une entreprise qui veut développer un produit plus classique. Chaque produit constitue parfois un projet".

La plateforme devrait interagir en lien avec deux plateformes déjà existantes, Extralians à Nyons et Erini à Grasse.

Vous avez un projet et la PEEV vous intéresse ? Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.