L’actualité Invest du Vaucluse
Un plan cinéma inédit en Vaucluse

Publié le 30 juin 2022

Le 2 juillet à Lacoste, le Conseil départemental de Vaucluse et Vaucluse Provence Attractivité en partenariat avec SCAD Lacoste, Université américaine d’Art et de Design ont lancé un plan Cinéma en Vaucluse témoignant de l’ambition du département pour la création audiovisuelle. Aux côtés des nombreux professionnels et partenaires du secteur conviés, l’événement s’est déroulé en présence de Dominique SANTONI, Présidente du Conseil départemental de Vaucluse, Pierre GONZALVEZ, Vice-Président du Conseil départemental de Vaucluse, Président de la Communauté de Communes Pays des Sorgues et Monts de Vaucluse, Président de Vaucluse Provence Attractivité et Michel BISSIERE, Conseiller régional de la Région Sud.

Un 1er RDV fondateur

Définir les bases d’une nouvelle ambition pour la création audiovisuelle en Vaucluse, tel était l’objectif de ce premier rassemblement partagé par tous les invités.

Ainsi, les atouts du Vaucluse pour le développement du 7ème art ont d’abord été recensés. Puis, les perspectives permettant au territoire d’amplifier les retombées de la filière du cinéma et de l’audiovisuel ont été évoquées. Enfin, le cabinet MM&I, acteur majeur de la production audiovisuelle en France présidé par Alex Berger, a dévoilé la démarche de travail en mesure d’inscrire le Vaucluse dans cette nouvelle dynamique.

Lancement-Plan-cinéma-en-Vaucluse-

lacoste

Une capacité indéniable en Vaucluse

Coup de coeur

Soleil, paysages, festivals, le Vaucluse capte la lumière !

« A good year » avec Russel Crowe (à Bonnieux), « Le Hussard sur le toit » (à Cucuron), « Le Cœur des hommes » et sa célèbre piscine (à Lourmarin), « La Fille du puisatier » (à Cavaillon), « Un balcon sur la mer » (à Avignon), « La Gloire de mon père » (à Grambois), « Jean de Florette et Manon des sources » (à Vaugines), « Inquisito » (à la forêt des cèdres de Bonnieux) … mais aussi plus récemment les séries de production françaises et internationales les « Gouttes de Dieu », « Serpent Queen » et « Murder in Provence » pour ne citer qu’elles ont été tournées dans le Vaucluse. Le succès de ces productions revient aussi à la magie de leur décor naturel grandiose. Et c’est normal. Avec ses 300 jours de soleil par an, ses paysages, ses festivals de renommée internationale, le Vaucluse capte la lumière !

Un écosystème et des partenaires passionnés

Plusieurs forces vives sont déjà présentes sur le territoire, structurées dans des filières d’avenir et complémentaires.

Ainsi, le film d’animation qui a le vent en poupe ne cesse de progresser, porté par un écosystème cohérent et dynamique fort de ses studios, centres de formation et lieux de résidence créative.

La Commission du Film Luberon Vaucluse œuvre quant à elle pour attirer et accueillir les tournages ainsi que les activités de post-production. Enfin, par son plan Cinéma et audiovisuel d’envergure, la Région Sud apparaît comme un acteur incontournable sur le plan international en offrant services, soutien financier, infrastructures et savoir-faire reconnus.

tournage