Recherche & Développement

Au sein d’une région performante et dynamique, le Vaucluse est bien doté avec des établissements de R&D et des centres de transfert de technologies.

Une offre qualitative en matière de R&D et de formation :

La filière s’appuie sur près de 4 000 chercheurs de toutes spécialités dans des laboratoires de recherche privés et publics : agronomes, biologistes, nutritionnistes, spécialistes en technologies et en emballage basés à Avignon, Marseille…

Le Vaucluse et la Région PACA accueillent des centres régionaux pour l’innovation et le transfert de technologies dans le secteur des cosmétiques (CRITT Chimie-Formulation- Matériaux),des centres techniques de la conservation des produits agricoles (CTCPA) pour contribuer au développement des compétences des entreprises, et des instituts nationaux de la recherche agronomique (INRA).

 

Le CRITT CTCPA INRA

 
L’Université d’Avignon et des pays de Vaucluse(UAPV) dispose d’une UFR (Unité de Formation et de Recherche) Sciences, Technologies, Santé, laquelle est composée de 6 départements d'enseignement (Biologie, Chimie, Géologie, Mathématiques, Physique, STAPS), 1 centre d'enseignement et de recherche en informatique, 4 laboratoires de recherche reconnus et 4 Unités Mixtes de Recherche/INRA, soit un effectif de 105 enseignants et enseignants-chercheurs et un millier d'étudiants. Différentes formations sont dispensées dans ce cadre allantde la licence au doctorat dans les secteurs de la chimie, sciences de la vie, biologie, agronomie.

Tersys, structure Fédérative de Recherche rattachée à l’Université d’Avignon, rassemble 300 personnes disposant de compétences scientifiques au service d’une plate-forme de recherche transversale sur les produits naturels, leur production, leur valorisation et leurs bienfaits pour la santé.

 

Collaboration avec des entreprises privées des secteurs agroalimentaire, nutraceutique et cosmétique.

"Il existe plusieurs niveaux de collaboration explique Farid Chemat, Directeur du laboratoire, « par exemple dans le cadre de programme de recherche nationaux, type FUI (Fonds Unique Interministériel) ou ANR (Agence Nationale de la Recherche), comme celui avec GDF Suez sur les micro-algues. Nous pouvons également envisager une collaboration directe avec les entreprises dans le cadre des bourses CIFRE. Nous concluons aussi des contrats de prestations de service sur plusieurs mois avec les entreprises, comme nous le faisons avec de grands groupes cosmétiques.Nous avons également des sessions de formation au sein de l’université pour former les salariés de l’entreprise, sous la houlette de France Eco-Extraction".

Enfin, il convient de mettre en avant le laboratoire GREEN (Groupe de Recherche en Eco-Extraction des produits Naturels) de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV). Créé en 2007, le laboratoire GREEN est une unité mixte de recherche (UMR) entre l’INRA et l’UAPV, intégré au pôle Agrosciences de l’Université. Une quinzaine de chercheurs, enseignants et étudiants y sont associés.

Le laboratoire axe ses recherches selon deux grandes thématiques :

  • le développement de technologies innovantes d’éco-extraction comme les micro-ondes
    et les ultra-sons
  • la recherche de nouveaux solvants plus respectueux de l’environnement et de la santé humaine, voire des bio-solvants, pour remplacer les solvants pétroliers.

Ces procédés permettent d’élaborer de nouveaux produits (polyphénols, caroténoïdes, huiles essentielles...) pour les industries agroalimentaire, cosmétique ou pharmaceutique. Plusieurs technologies mises au point au sein du laboratoire ont été brevetées et sont commercialisées. GREEN est le seul laboratoire en France à travailler sur ces thématiques. 

http://green.univ-avignon.fr/

laboratoire Green